dimanche 16 décembre 2012

L’Intelligence Economique francophone

En 2006, alors chargé de mission auprès de la direction de l’Intelligence Économique à l’ACFCI[1], j’ai présenté aux responsables  un programme d’action pluridisciplinaire et diversifié où il était question de créer une association internationale d’IE, des observatoires d’études stratégiques, développer la présence de la France dans les DOM-TOM, la coopération et le co-développement à l’échelle internationale,  sans oublier le pilier de l’influence[2]. Le tout sous un angle de la francophonie. Les grands acteurs agissant dans l’univers francophone étaient associés à la feuille de route.

Concernant une IE francophone et son rayonnement international, je suis parti des présupposés suivants :

-     A trop s’intéresser à l’IE anglophone ainsi qu’à ses associations professionnelles, on oublie l’univers francophone, pourtant  riche en positionnement géographique mais aussi culturel, scientifique, technologique. Par conséquence une puissance à redécouvrir sous le prisme de l’IE
-      A trop s’intéresser aux paradigmes de l’IE anglophone, à leurs applications, on oublie les principes de l’innovation, de la créativité et surtout de l’influence de l’univers francophone
-         A trop s’intéresser  à un nombre réduit de pays on oublie des régions et continents en plein essor.   

Ainsi,  grâce à l’appui sans faille de Philippe Clerc (alors directeur IE à l’ACFCI), ces propositions ont trouvé tout d’abord le soutien du réseau consulaire, puis nous avons pu obtenir l’accompagnement des hauts responsables du gouvernement en charge de ces thématiques, et des acteurs stratégiques comme l’OIF, l’AUF, la FFA. Dès lors, j’ai pu finaliser la conception de ces projets, contribuer à leur mise en place, participer au pilotage et au suivi, avec par exemple:

1-   La création de l’AIFIE[3], constituée de représentants francophones de tous les continents (la seule jusqu'à maintenant dans ce domaine). L’AIFIE deviendra en quelques mois le partenaire privilégié et la force de frappe des actions à l’international.
2-   Le premier colloque Intelligence Économique et Francophonie organisé par l’ACFCI et l’AIFIE en partenariat avec l’AUF[4], l’OIF[5], la FFA[6] et 10 pays en simultanés par visioconférence de quatre continents. Un DVD de cette rencontre a été  publié.
3-      La mise à disposition auprès du MAEE afin d’apporter une expertise sur ces sujets.
4-  L’organisation (en France et à l’étranger) de colloques, formations, rencontres, publications, avec par exemple la publication sur les nouveaux territoires de l’IE avec l’IFIE
5-      Les actions de coopération internationale et le développement de l’Ecole Française d’IE.
6-      La mise en place des Observatoires d’Etudes Stratégiques : Caraïbes, Méditerranée
7-  Les missions de sensibilisation et développements avancés des observatoires d’études stratégiques en Asie du Sud Este, l’Océan Indien, en Europe Orientale et Centrale et Moyen Orient (ces deux dernier avec le soutien de l’AUF)
8-  De nombreuses missions à l’international suivies d’accords de coopération signés par l’ACFCI et l’AIFIE  avec des acteurs publics et privés (réseaux consulaires, universités, administrations, organisations)

Après le développement de diverses sphères de l’IE, avoir donné naissance à l’AIFIE, aux observatoires d’études stratégiques, contribué au déploiement de l’influence,  la coopération internationale, les  formations et publications,  une première étape de la 3ème génération de l’IE est née. Continuons à en explorer davantage tous ces aspects.- Mario Sandoval Vice-Président de l’AIFIE.


[1][Assemblée des Chambres Françaises de Commerce et d'Industrie
[3] Association Internationale Francophone d’Intelligence Economique : Président Philippe Clerc
[4] Agence Universitaire de la Francophonie
[5] Organisation Internationale de la Francophonie
[6] Forum Francophone des Affaires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire